La filmographie de Théo Angelopoulos, un réalisateur engagé

Théo Angelopoulos est un cinéaste grec connu mondialement grâce à ses réalisations de longs métrages. Cet homme grec a su porter le nom de son pays au-delà des frontières de son pays. Avant d’être cinéaste, il était critique de films. Il est né à Athènes en 1935 et meurt à Paris en 2012. Durant son parcours cinématographique, Angelopoulos reçoit plusieurs récompenses, ne citons que le prix du scénario et le prix Fipresci de la Critique international au Festival de Cannes, particulièrement prestigieux au cinéma.

Le regard d’Ulysse: principal chef-d’œuvre d’Angelopoulos

angelopulos.jpg

Théo Angelopoulos sort ce film titre « Le regard d’Ulysse » en 1995. Cette réalisation franco-italo-grec est un réel succès et reçoit même le Grand Prix du 48e Festival de Cannes. Ce film met en scène l’histoire d’un cinéaste grec exilé qui revient dans son pays. Pour la réalisation, Angelopoulos fait appel à Harvey Keitel, Erland Josphson et Maria Morgenster. Il lui faut plus d’un an pour le tournage du film. Une grande partie du tournage se produit à Sarajevo. Les efforts d’Angelopoulos ont bien payé et lorsque la réalisation est présentée au Festival de Cannes en 1995, il remporte le Grand Prix du Jury.

Particularité du cinéma Grec

cinema-grec.jpg

Les débuts des réalisations grecs ont connu un début difficile, car le public avait une attente plus particulière. Il préférait les histoires qui finissaient bien. Angelopoulos ne s’est pas limitée dans les mélodrames et les films en fustanelle, il a osé percer le public avec ces histoires de tragédie antique. Le cinéma grec a également fait sa réputation à travers les différentes représentations de comédies musicales, de films documentaires et de courts métrages. Aux côtés d’Angelopoulos, d’autres réalisateurs et scénaristes ont poussé le cinéma grec à l’international, on peut citer parmi tant d’autres Yorgos Tzavellas, Michael Cacoyannis et Nikos Koundouros.

 

Author: Manuella

Share This Post On